9.10.11

gamme ogham

J'ai eu envie de rendre un hommage poétique à l'alphabet oghamique. Ses 20 lettres signifiées par des groupes de 1 à 5 encoches m'ont donné l'idée d'épuiser les 120 permutations de 1-2-3-4-5, sous forme de nombres de lettres de mots. Après un départ enthousiaste, diverses circonstances ont ajourné ma tentative, et j'ai fini le poème tardivement, en bâclant quelque peu. Je le donnerai en fin de ce billet, sans aucune fierté, mais quelques coïncidences me semblent justifier sa publication.

C'est loupé, mais ce n'est tout ma faute, avancerai-je d'abord en adoptant la contrainte utilisée (en 1-3-5-4-2 et 1-3-4-2-5 lettres). En effet il faut par exemple savoir que l'un de mes premiers vers, l'être en soi forma, dans le val d'Ebron, est en fait le début inchangé de la traduction d'un poème attribué à Gwion Bach, donné dans La Déesse blanche (page 172).
Je suis particulièrement réceptif à toute mention d'Ebron ou Hébron, car le nom de cette ville, signifiant "réunion", est dans la Bible le second nom de Qiryat Arba, "cité des quatre", supposée réunion d'un ensemble de 4 villages. C'est tout à fait quaternitaire, et c'est encore l'endroit où sont enterrés Adam et Eve, selon la tradition juive. ADAM est selon la gnose grecque un être quaternitaire, formé de la réunion des 4 vents (acronyme des noms grecs Arktos, Dusis, Anatole, Mésêmbria).

Mon poème, outre l'attribution à chacun de ses 20 tercets d'une lettre oghamique, fait de nombreuses autres références aux correspondances envisagées dans La Déesse blanche, mais c'est loin d'être tout.
La correspondance des voyelles AOUEI à 1-2-3-4-5 m'a fait citer les couleurs rimbaldiennes, et leur reprise dans Vocalisations de Perec, sonnet si significatif pour moi.
Perec a d'ailleurs utilisé la combinatoire dans maints textes, épuisant par exemple les 24 permutations de AERT. Il s'est aussi essayé à un jeu similaire à ma tentative, en utilisant le calque 2-1-5-3-4 de la formule Il y avait une fois :
Il y avait une fois
un X barbu mal rasé
il n'avait pas faim
et s'étant cru pâle
il y était pas allé
et l'école lui fila
un 0 houla hou lala
Ge o rgesp ere C278


Merci à Ela Bienenfeld d'avoir autorisé cette citation
(Archives Perec 48,1,6,36)
La formule de départ, Il y avait une fois, a été reprise pour ma 73e permutation, en hommage à la prédilection de Perec pour ce nombre, fusionnant le 7/3 de son anniversaire. Attendu que, pour des raisons de faisabilité, j'ai utilisé deux permutations par vers, la 73e permutation se trouve débuter le 37e vers, et Perec se servait aussi de ce renversement 37.

La fixation sur les énoncés en 5 mots de 1-2-3-4-5 lettres m'a fait songer au titre de Zola, Le voeu d'une morte, intervenant dans l'ahurissante histoire évoquée dans Rionne en noir, où un voisin décédé aurait montré à Jung ce livre dans sa bibliothèque. Il m'a semblé devoir l'utiliser, d'autant qu'il s'agissait d'un livre parmi cinq, et que le héros de ce roman de 1866 se nomme Daniel Raimbault.

Le retard pris à écrire ces 120 permutations, que j'imaginais publier peu après mon billet du 22 septembre, est essentiellement dû à l'annonce du nouveau texte choisi cette année par Zazipo, un paragraphe en 4 phrases de Sainte-Catherine de Harry Mathews (dont voici un portrait onomométrique dû à Thiéri Foulc). Zazipo propose chaque année un texte à récrire à la guise de chacun, toutes les récritures étant données sur le site. Les textes choisis ne m'avaient guère inspiré jusqu'ici, mais celui-ci présentait de remarquables particularités numériques, avec notamment 120 mots répartis en 24 et 96 pour les 2 premières et 2 dernières phrases.
J'ai jusqu'ici proposé 4 versions, la dernière le 6 octobre en 120 mots de 4 lettres.

Sainte-Catherine évoque aisément la quatrine, forme dérivée des quenines de Queneau, généralisant le principe de la sextine. La quenine est un type de permutation qui, selon le nombre n choisi, boucle en n itérations, ou moins, par exemple dans le cas du nombre 4, où la quatrine boucle en 3 itérations :
1234 > 4132 > 2431 (> 1234).
L'un des artistes de la liste Oulipo a ainsi proposé une quatrine de ce type, intitulée Sainte Quatrine.
J'avais remarqué dans le billet précédent les lettres oghamiques à 4 encoches, SCZE, qui m'évoquaient aussi ELSZ, les lettres correspondant à la note mi dans le système d'équivalence utilisé par les musiciens, donné sur mon billet squar' dance, à l'occasion d'une composition poétique en rapport avec la présente tentative (recherche de "mots" composés de 5 lettres en quinte).
J'avais remarqué aussi les lettres oghamiques à 2 encoches, LDGO formant GOLD, "or" qui m'a un peu inspiré pour aborder la composition de ma seconde strophe consacrée à ces lettres LDGO.
Elle n'était pas achevée lorsque hier, 8 octobre, j'ai entendu les mots "gold rush" dans l'émission Concordance des temps, consacrée ce samedi à l'or.
Je me suis souvenu avoir employé le mot RUSH dans mon poème squar' dance, dans la séquence de 5x5 lettres Ce doux rush s'y joua deux à deux, et effectivement RUSH correspond aux notes DGEA selon la convention alphabétique :
la .si .do ..mi .fa .sol

.A . B . C . D . E . F . G
.H . I . J . K . L . M . N
.O . P . Q . R . S . T . U
.V . W . X . Y . Z

La curiosité commence avec mon interrogation sur GOLD, qui se trouve correspondre à GAED, or DGEA (RUSH) est la permutation en quatrine de GAED (1234 > 4132), et il suffisait de trouver un énoncé ADEG pour obtenir une quatrine parfaite, bouclant à l'infini sur elle-même.
La consultation du tableau me livra ORLU, tout à fait satisfaisant, puisqu'une ruée vers l'or est provoquée par la seule évocation du mot "or" :
ORLU
GOLD
RUSH

Ceci m'est venu si facilement que, quelques minutes après avoir entendu les mots "gold rush", je pus passer un message à 10:21 sur la liste Oulipo (l'émission débute à 10:00), or lu, gold rush (lien accessible aux seuls membres de la liste).
Ceci me donna l'énergie pour achever enfin le poème oghamique, essentiellement en prenant une à une les permutations 1-2-3-4-5 inutilisées, leur faisant correspondre à peu près les premiers mots venus.

Puis je réfléchis plus avant. Si ma création antérieure était fondée sur l'idée d'avoir 5 notes en quinte (CGDAE), cette quatrine peut être considérée basée sur 4 notes en quarte (EADG).
Si GOLD correspondait à une même catégorie oghamique (2-2-2-2), qu'en allait-il de RUSH ? Il se trouve que les lettres appartiennent aux 4 autres catégories, dans l'ordre 5-3-4-1. J'ai eu la curiosité de regarder comment j'avais rendu les permutations 25341 et 53412, qui avaient été écrites antérieurement à l'épisode gold rush.
53412 correspond à saler une mine d'or, achevant le vers 24, et la seconde strophe consacrée aux lettres LDGO. A cause de GOLD, j'avais voulu achever la strophe sur le mot OR, une mine d'or m'était venu, puis j'avais pensé à l'opération du "salage" qui consiste à parsemer un emplacement de paillettes d'or, pour en vendre la concession à quelque gogo.
25341 correspond à Il y avait une fois un saule peu plié, S, 37e vers du poème ouvrant la 4e strophe SCZE.

Je reviens sur mon vers en 5x5 lettres de squar' dance,
Ce doux rush s'y joua deux à deux.
Mon association du rush au deux est évocatrice, sachant maintenant que les lettres GOLD forment l'ensemble "deux encoches" dans l'alphabet oghamique.

Ce 2-2-2-2 offre une autre curiosité. Avant mon message gold rush du 8 octobre, mon précédent message à la liste Oulipo avait été envoyé la veille, en réponse à un sujet concernant une analyse numérique du Coup de dés de Mallarmé, où un universitaire avait dénombré 714 mots et une prédominance du nombre 7.
Sans préjuger des intentions de Mallarmé, j'avais vérifié ces comptes, et remarqué que les 28 mots de la partie en petites majuscules de ce texte mélangeant de multiples typographies pouvaient se découper en 7-7-7-7 mots :
QUAND BIEN MÊME LANCÉ DANS DES CIRCONSTANCES / 7
ÉTERNELLES / DU FOND D'UN NAUFRAGE / SOIT / 7
LE MAÎTRE / RIEN / N'AURA EU LIEU / 7
QUE LE LIEU / EXCEPTÉ / PEUT-ÊTRE / UNE CONSTELLATION / 7
Ce n'était qu'une constatation sans prétention, et la curiosité en l'occurrence est que ce message parlant d'un 7-7-7-7 est selon les archives de la liste le message numéro 20222 (lien toujours réservé aux membres de la liste). Un vrai coup de D propre à abolir le hasard (les lettres L-D-G-O correspondant à 2-2-2-2).

En écho à toutes ces questions d'anagrammes, de permutations, de quenines, je rappelle que le billet que j'avais publié juste après squar' dance un billet intitulé quatterine, anagramme de quaternité, le 9 octobre 08, il y a exactement 3 ans (j'ai choisi de publier ce billet-ci à 07:08 le 09-10-11, sans penser plus avant). Il avait trait à l'anagramme de Catherine's son dans l'épisode de Barnaby vu un mois plus tôt, juste avant mon intuition du motif 4-1 de la vie de Jung, fait qui me semble de plus en plus important et sur lequel je reviendrai prochainement.

Après toutes ces tergiversations, les 5 strophes du poème :
- - - - -

Tout d'abord fut ce mot dans un livre, B,
l'un créa les dieux, la lune est l'autre,
de Babel à Sin City, des airs à la glèbe.

Puis c'est le hêtre, avec son si grand H,
l'être en soi forma, dans le val d'Ebron,
le rouge Adam, l'Eve née d'alef et dalet.

Du mem enfin, lors l'arbre fut dans le M,
mais l'arbre de vie, dit l'arbre de mort,
joint le croc d'Ubu, l'abîme près du but.

L'hiver au plus bas, le temps pour cet A,
de s'unir par désir à la nuit, venue tôt,
jusqu'à ce que vive la lune, l'astre pur.
Deux raies, et c'est une si haute tour L,
borde-t-elle un lac? avant quel âge d'or?
l'hier est passé, le futur n'en sera gré.

Bhima, fils d'un roi bien Pandu par le D,
a connu son sort, au pied d'un cèdre sec,
à son crime miré, la loi prit de l'écart.

On vit l'herne, gold rush de cet ample G,
voler sur l'onde, au gré de n'être libre,
jusqu'à quel mot, le nom du tréma d'ouïe?

Ciel azuré, l'air vu de son oeil clair O,
lui vint l'envie de céder, en l'art brut,
d'errer sans fin, de saler une mine d'or.D'un trois noté fin, en très grand âge F,
d'une rune celte, il est né l'agile dieu,
qui joue grave, et s'ébat non su d'élire.

Bach Gwion a su Tal Iesin pur de sang, T,
son front pâle a le don, rare comme l'or,
de s'avoir plus que tous, l'if des têtes.

S'évasa le pin fier, quand un anis eut P,
tout passe par l'un, sur l'un règne tout,
l'être vil se drape, il y dit leur poème.

Sans foi, j'ai connu les vices de vert U,
Elie et Enoch m'ont parlé d'eau, de mers,
d'une paix du pâtis, où l'ovin pisse dru.Il y avait une fois un saule peu plié, S,
seul il s'est battu, seul il a bouté bas,
les vélos et l'auto, le bus avec l'avion.

L'air de faux jeton, m'ira comme un gant,
j'ai brisé mon orme, pour une fille en C,
j'avais que ce bois, mon camp j'ai foutu.

Trois donc à bis un, parmi cinq il est Z,
Emile a tôt bien su, le voeu d'une morte,
qui échut à Carl, il rêva d'un dos rouge.

Le verbe d'Eden est celé, en perce est E,
vent sec d'éther né, l'elfe de cette fée,
le blême rex s'émet, vers est de l'ébène.Tel un faux aigle, c'est cette fois le N,
né d'une autre aire, en une paire d'yeux,
c'est un merle noir de mer, l'indu crâne.

Par l'Erèbe béni, ce pâle astre de mon Q,
roux sel médit, l'on ouïra son de l'aube,
que l'ange conte, en fin d'un cher récit.

Où sont les roses d'antan, se dit hier R,
n'être enfin que le Soi, de tête à corps,
morts qui s'en sont allés, de l'hier fui.

S'il est sang versé, rouge jour vif en I,
une lèvre d'en rire, soûle du vin d'août,
l'assis sait ce Soi, Idris apex de l'âme.


- - - - -

Voici dans l'ordre de leur apparition les 120 permutations de 12345 :
41532 34251 12435 24315 25134 34125
41325 43251 14235 42315 25413 31425
23541 53421 41523 31524 52413 14523
15243 25431 21435 12453 51234 24153
45213 32541 51423 54312 14352 51243
54123 45321 15342 41253 13542 34215
23154 42351 53142 32145 51432 32514
45132 23451 34152 52134 15432 53412
12543 24531 13452 32154 34521 43215
45123 53241 35412 34512 21543 41235
15234 52431 45312 31254 14325 21345
43125 35241 42513 51324 13425 21453
21534 25341 42135 42153 35214 23415
13245 13524 12534 43521 15324 34125
54132 54231 51342 24135 35142 12354
25143 42531 43152 14253 25314 43215
32451 35421 21354 23514 13254 23145
31542 45231 43512 53214 31452 31245
24351 52341 14532 32415 53124 52143
12345 54321 35124 52314 15423 54213

1 commentaire:

blogruz a dit…

Au moins une erreur car la combinaison 34125 apparaît 2 fois. Je n'ai pas le courage de chercher quelle combinaison manque pour une éventuelle correction.