12.12.08

Bollingen

Je regrette depuis peu après mon premier billet de n'avoir pas connu alors le détail de la construction en 5 étapes de la Tour de Jung à Bollingen, 4 étapes tous les 4 ans de 1923 à 1935, et une dernière étape bien plus tard, parfaite illustration dans la maison de Jung du motif 4+1 dessiné par sa vie, 4 fois 6272 jours de sa naissance au 4/4/44, puis 6272 jours jusqu'à sa mort.
Je vais tenter de réparer cette omission ici, en commençant par donner les photos de l'édition Gallimard Témoins de Ma Vie, absentes de l'édition de poche.

1923
Première étape : construction d'une tour à Bollingen, au bord du lac de Zurich, sur un terrain acheté l'année précédente. Jung voulait d'abord construire une hutte primitive, mais dès le début des travaux le plan se modifia, et la hutte devint cette tour à deux étages.

1927
Seconde étape : d'abord satisfait de son cocon maternel, Jung eut peu à peu l'impression qu'il y manquait quelque chose, et il y ajouta 4 ans plus tard la construction centrale avec une annexe en forme de tour.

1931 et 1935
Troisième étape : après encore quatre ans, nouveau sentiment d'incomplétude, et l'appendice en forme de tour fut reconstruit en une véritable tour, où Jung aurait sa pièce réservée.
Quatrième étape : en 1935, Jung ressentit le besoin d'un espace extérieur clos, et il ajouta une cour et une loggia du côté du lac (il n'y a qu'une photo pour ces deux étapes)

Voici ce qu'il en dit :
Elles (cour et loggia) constituent la quatrième partie de l'ensemble, séparée des trois parties du complexe principal. Ainsi naquit une quaternité, quatre parties de construction différente et cela au cours de douze années.

J'observe qu'en ces 4 années 1923-27-31-35 Jung né en 1875 a eu respectivement 48, 52, 56 et 60 ans, toujours des multiples de 4. Mieux, la Tour a été commencée l'année de ses 48 ans, 4 fois 12, et parvenue au stade de quaternité celle de ses 60 ans, 5 fois 12. Ainsi la Tour en son état de 1935 peut-elle correspondre à une quintessence temporelle du Jung bâtisseur...
Je me suis demandé s'il s'était passé quelque chose de significatif 4 ans avant le début de la construction, soit en 1919, or Jung indique avoir élaboré de 1918 à 1920 son identification du Soi à la quaternité et au mandala, ce qui a alors représenté pour lui un aboutissement ultime qu'il ne pourrait dépasser.
En datant cette découverte en 1919, avec un peu de bonne volonté, il reste à constater que c'était l'année des 44 ans de Jung... Sinon, à un an près, c'est bien vers 44 ans que Carl Jung (comme disent les anglo-saxons, en 4 et 4 lettres) a découvert la quaternité, et c'est peut-être son propre processus d'individuation qui l'a mené ensuite à s'identifier à sa Tour construite en 4 fois 4 ans...

Quoi qu'il en soit, l'état de la Tour en 1935 ne demeurera pas définitif. Après la mort de sa femme en 55, Jung décide une nouvelle transformation, l'élévation d'une chambre au milieu de l'édifice:
On pourrait dire que j'ai construit la tour dans une sorte de rêve. Plus tard seulement, je vis ce qui était né et la forme pleine de sens qui en était résultée, un symbole de totalité psychique. Elle s'était développée comme une graine ancienne qui avait germé.
Jung s'exprime en allemand, où "la tour" (c'est moi qui ai souligné) est der TURM, et "le rêve" der TRAUM, les mêmes 4 lettres avec au centre un A, tête de l'alphabet et donc symbole de l'unité.

Je conseille d'aller voir le site C.G.Jung, où il y a d'autres photos de Bollingen et des autres lieux où a vécu Jung.
A signaler que Michel Cazenave a consacré un livre entier, L'expérience intérieure (1997), aux demeures de Jung, avec de nombreuses photos de Flora Boboli, notamment des pierres gravées par Jung.
La "pierre", STEIN en allemand, est l'anagramme de EINST, "jadis", et Jung vivait à Bollingen comme jadis, sans électricité ni eau courante.

1 commentaire:

ariaga a dit…

Je me demande si tu n'es pas une réincarnation de Pythagore. Tes billets sont remarquables mais je crains que la curiosité de nos contemporains soit d'une médiocre qualité...amitiés.